Hypnose Limayrac-guerisseur3

DÉFINITION DE L’HYPNOSE 

Contrairement à une opinion très répandue, l’hypnose est très différente du sommeil. Même si dans certains cas l’aspect du sujet peut donner l'apparence du sommeil, celui-ci conserve un lien avec le monde extérieur et une activité cérébrale intense.

L’état hypnotique est un état normal et propre à l’être Humain, cette faculté est naturelle et nous pouvons tous êtres hypnotisés afin de profiter des bienfaits de cette thérapie.

Chacun peut expérimenter la transe hypnotique, par exemple lorsqu’on conduit et que l’on oublie la route, on oublie que l’on conduit un véhicule, et pourtant l’inconscient pilote la machine.Ou encore,  le soir lorsque l’on s’endort et le matin lorsque l’on se réveille, cette phase entre sommeil et veille, où l’on est à la fois en partie dans l’inconscient et, également dans le conscient.

L’avantage d’une approche thérapeutique menée avec l’aide de l’hypnose est justement son approche « brève ». En effet, les résultats sont rapides, avec les méthodes actuellement en place, on peut arrêter de fumer en une seule séance, se libérer d’une phobie en 2 séances, se perfectionner ou perdre du poids en moins de 5 séances.

 

 Hypnose Limayrac-guerisseur1

 CHAMPS D’APPLICATION

L’hypnose est une thérapie brève et la plupart des problématiques peuvent être améliorées après quelques séances. Toutefois, au-delà d’une problématique particulière, des consultations régulières peuvent être utiles pour accéder à toutes ses ressources.

L’Hypnose a démontré son efficacité dans de nombreux domaines, parmi lesquels :

-      Les différentes addictions et dépendances tels que l’alcool, les jeux d’argent, le tabac, …

-      Augmenter la confiance et l’estime de soi,

-      Diminuer le stress,

-      Troubles alimentaires (manger mal, manger trop, ou pas assez),

-  Perte de poids, amincissement,  

-      Se débarrasser de différentes phobies,

-      Vaincre sa timidité,

-      Lutter contre les allergies,

-      Problèmes sexuels, problèmes d’entente au sein du couple,

-      Difficultés relationnelles et affectives,

-      Accepter un deuil,

-      Pardonner,

-      Sortir d’un épisode dépressif, 

-      Se préparer à un entretien, un rdv, une réunion, un examen

-      Améliorer ses résultats, ses performances sportives,

-      Apprendre à gérer les conflits,

-      Débloquer les obstacles émotionnels,

-      Savoir « lâcher-prise »,

-      Plus généralement différents « maux » indéfinissables.

 

Contrairement à une croyance populaire très répandue, l'esprit critique perdure pendant l’hypnose. Ce qui revient à dire que l'on garde toujours un certain contrôle, variable suivant les individus, et si en hypnose de spectacle on utilise ce qui ressemble à des ordres avec des suggestions directes, en thérapie on cherche plutôt à activer des ressources inconscientes chez le consultant. 

 

 LE DÉROULEMENT D’UNE CONSULTATION

1.     Entretien, étude de cas personnalisée

2.     Séance d’hypnose

3.     Conseils de suivit thérapeutique

 Hypnose Limayrac-guerisseur2

DIFFERENTES FORMES D’HYPNOSE

L’hypnose conversationnelle, consiste à conduire l'esprit de l'interlocuteur dans le cadre d’une simple conversation vers des états mentaux productifs.

Beaucoup de personnes utilisent l'hypnose conversationnelle sans s'en rendre compte.

 

L’hypnose magnétique, est la forme d’hypnose la plus ancienne, dans laquelle les suggestions les plus puissantes peuvent être du domaine non verbal et certaines techniques énergétiques, comme le magnétisme, induisent une transe très efficace.

L’hypnose Ericksonienne, du nom de son créateur Milton Erickson,cette technique a la particularité de pouvoir être indirecte, tout en étant également directe de manière stratégique.

L’hypnose sensorielle, qui contrairement aux formes habituelles d’hypnose qui n’utilisent que la voix, cherche à activer tous les canaux sensoriels  avec des sons, des odeurs et de la lumière pour optimiser l’effet des suggestions.

L’Auto-Hypnose : Toutes les formes d’Hypnose sont en réalité de l'auto-hypnose puisque les suggestions données par un tiers doivent être acceptés par le consultant  pour pouvoir être efficaces. Pour le grand public, l'auto-hypnose permet d'acquérir une certaine autonomie et de d'améliorer par soi-même, un bon nombre de problématiques.

L’hypnose classique, se base sur un type de suggestions assez directives. L’induction est progressive mais rapide  avec de nombreuses répétitions qui induisent une transe assez rapide.  L’hypnose classique parvient à ses limites lorsqu’un hypnotisé est jugé « résistant » et elle  n’est pas suffisamment flexible pour ce type de personnes.                                                  

L’hypnose rapide, est plus connue comme hypnose de spectacle, car elle utilise des inductions rapides quasi instantanées. Elle est très efficace sur les personnes sensibles (environ 20% de la population). Avec une courte préparation en amont, un pourcentage beaucoup plus élevé peut y avoir accès.

 

HYPNOSE A DOMICILE

Pour en savoir plus cliquez ici...

 

 Hypnose Limayrac-guerisseur4

HISTOIRE DE L’HYPNOSE

 

Si l’on considère que l’hypnose est une succession de suggestions, et que les suggestions sont plus ou moins présentent dans les conversations. O peut alors conclure que  toute communication humaine peut être considérée comme de l’hypnose. De ce fait il est donc aisé d’imaginer que l’hypnose est aussi ancienne que l’humanité.

Dans l’Égypte Ancienne, on trouve  sur des hiéroglyphes certaines indications qui laissent à penser que le pouvoir de la parole était largement utilisé.

Plus près de nous, en 1766, Franz-Anton Mesmer Mesmer inspiré par Paracelse développe sa théorie du «  magnétisme animal  ». Il obtenait des résultats incroyables ! Quoique l’on puisse penser de la théorie fluidique, il utilisait également la suggestion. Une des suggestions les plus puissantes d’entre toutes, la suggestion non verbale.

Son disciple le plus célèbre Chastenet  de Puységur découvrit que l’on pouvait induire une transe somnambulique en magnétisant.

À la même période le chirurgien James Braid (1795-1860) développe cette technique en pratiquant une induction par fixation d’un objet brillant, concentration sur une seule idée, puis suggestion. 

L’application de l’hypnose en chirurgie est interrompue en plein  essor en 1848  par  la  découverte  de  l’éther  et  du chloroforme mais se développe chez les neurologues et psychiatres.

Ainsi, l’école de la Salpêtrière de Jean-Martin Charcot  (1825-1893)  s’oppose  à  l’école de  Nancy d’Ambroise Liebault (1823-1904) et d’Hippolyte Bernheim (1840-1919).  Selon  la première  école,  l’état  hypnotique est un état pathologique de névrose hystérique tandis que pour l’école de Nancy, c’est un état de sommeil naturel et d’hyper suggestibilité.

En 1900, Emile Coué célèbre pharmacien mondialement connu, crée sa célèbre méthode qui démontre l’importance de l’auto suggestion. Même si bien sûr on a depuis découvert d’autres possibilités, sa méthode simple, sans être une panacée, reste toujours d’actualité.

Milton Hyland Erickson (1901-1980), psychiatre  américain  et  père  de l’hypnose  moderne,  crée  le renouveau par une nouvelle approche de l’hypnose. En tant que médecin, il développera des  modes  d’induction  variés, l’utilisation  de  métaphores permettant  au  patient  de  mobiliser ses propres ressources présentes dans son  inconscient  et  des  thérapies brèves. 

Selon lui, l’hypnose est avant tout une technique de communication particulièrement respectueuse. Elle permet “l’expression des potentiels latents à l’intérieur de la personne”.

 

Christophe Limayrac

Guérisseur & Hypnothérapeute