Le Magnétisme

Christophe-Limayrac guerisseur-magnetiseur-5

 

Nombreux sont ceux qui connaissent cette citation de Jean-Claude Collard « Le magnétisme, c’est la farine dans le gâteau,... », mais combien d’entre nous en saisissent réellement le sens  et la profondeur ... 

Si Magnétiser est relativement simple et à la portée de tous avec un minimum de formation, magnétiser sans rechercher ou traiter la cause du trouble fonctionnel, est un acte de soin incomplet !

Voyons quelques analogies pour mieux comprendre:

-Cela serait comparable à tenter de regonfler une roue crevée sans avoir préalablement retiré  le clou  qui en est la cause.  L’air y resterait peut être bien quelque temps, mais  il faudrait le regonfler sans cesse, jusqu’à une réparation en bonne et due forme.

-Cela pourrait également être comparable à un plafond d’appartement ayant subi un dégât des eaux que vous feriez repeindre sans même avoir demandé à votre gentille voisine de fermer le robinet de sa débordante baignoire …

Les exemples seraient encore nombreux mais continuer ainsi serait inutile tant  l’évidence saute aux yeux.

Aussi vous aurez bien compris  que le magnétisme n’est pas une panacée, mais un moyen de guérison qui utilisé seul, peut certes apporter momentanément un soulagement, mais peut-on parler de guérison?

Alors, comment parler réellement de guérison lorsque la cause elle-même du mal n’a pas été traitée.

C’est donc là que la différence entre « GUERISSEUR » et « MAGNETISEUR » prend tout son sens.  Nous ferons ces autres analogies pour éclairer les novices; cela serait comme venir à comparer un chef d’orchestre à un violoniste, ou bien un chef de cuisine avec un pâtissier. Dans les deux cas nous avons un spécialiste en la matière et un généraliste qui dirige et contrôle.

Rappelons que les symptomes, ou la douleur, sont des signes extèrieurs qui signalent un dsisfonctionnement de l'organisme. Aussi, il pourrait être dangereux de traiter par magnétisme uniquement sans avoir identifié et soigné la cause.Cela reviendrait à réduire au silence l’alarme de votre maison sans en faire sortir les cambrioleurs.

Si nous négligeons ces paramètres, nous ne pouvons nous dire  guérisseurs!

Pour prétendre à l’appellation de guérisseur, le thérapeute devrait prendre en compte plusieurs domaines:

  • L’alimentation: est elle adaptée au profil de la personne, à ses besoins énergétiques, à ses origines, sa morphologie ? Y a-t-il nécessité d’appliquer un réglage alimentaire? Le mode d’alimentation choisi permet-il de combler les carences? Quelle est la nature de ses aliments? Quelle en est l’origine?...
  • Le Physique: musclé, mince, maigre, gras, obèse, grand ou petit, homme ou femme? La personne est-elle active ou sédentaire?  Satisfait-elle ses besoins (physiques et sexuels)… y a t-il des blessures ou anomalies physiologiques?...
  • Le Mental: la personne est elle d’intelligence moyenne, plutôt vive d’esprit ou léthargique? A-t-elle une activité cérébrale, philosophique ou spirituelle?   Est-ce une sensible ?est-on en présence d’une maladie mentale ?...
  • L’énergétique: il est intéressant de comparer ou de confirmer les éléments précédents avec le ressenti énergétique du guérisseur, afin d’approfondir son analyse et d’optimiser ainsi son traitement qui consistera en une remise à niveau des domaines respectifs.
  • L’environnement: milieu urbain ou rural, zone industrielle,  proximité de transformateurs, relais téléphoniques, centrale électrique. Présence de sources souterraines, de carrières, d’un cimetière,...

Le guérisseur, après son analyse, procédera donc  de la façon suivante:

  • arrêt des surcharges, par un réglage alimentaire.
  • réorganisation et nettoyage des éléments encrassés, par une action manuelle ou des apports  complémentaires, phytothérapie, naturopathie,...
  • remise à niveau sur les différents manques et excès,  à base de compléments alimentaires, de phytothérapie, d’aromathérapie,...
  • ré-harmonisation énergétique, par une action magnétique.
  • réorganisation des pensées, hygiène de vie, motivation, gestion de l’habitat, par son action de Guérisseur Conseil.,…

A présent, la notion de magnétisme en tant que moyen (farine) de guérison est nettement mise en évidence, tout comme doit paraître évidente la distinction entre les deux termes « Guérisseur » et « Magnétiseur ».

 

Être Guérisseur ...

Nous enfoncerons le clou en précisant, toujours aux novices, que si le Guérisseur est forcément magnétiseur (le chef d’orchestre), il n’en va pas de même pour le Magnétiseur (le violoniste).

Nulle volonté pour nous de faire un procès d’intention à qui que ce soit, ici. Notre seule motivation étant de rendre ses lettres de noblesse à un terme utilisé à l’emporte pièce, et qui va bien au-delà d’une simple appellation, tant il permet de dissocier une Fonction : celle de « GUERISSEUR ».

Être Guérisseur c’est bien plus qu’un métier, c’est une vocation, qui s’enracine dans une culture, dans un terroir, dans un savoir. C’est la garantie de gestes et de savoirs traditionnels, c’est une façon d’être et de se comporter, c’est un respect de l’homme, de la vie et de l’amour.

C’est surtout un don de soi … Ste Thérèse de Lisieux disait: « Aimer, c’est tout donner et se donner soi même ».

 

Pour en savoir plus sur le magnétisme: 

L'Histoire du Magnétisme; extraite des cahiers de la bio-energie.

Se soigner avec le Magnétisme.

 

Christophe Limayrac - Guérisseur Rebouteux

5 rue aux vanniers, 78490 GALLUIS

Tel: 06 35 56 50 89