Risque Biologique

 

Parmi les  premières mesures, l’hygiène et le bon sens prédomine ;

-se laver régulièrement les mains au savon,

-s'alimenter sainement en évitant les excès d’une alimentation trop riche,

-éviter les perturbateurs hépatiques tels que les laitages de vache, le jus d’orange, les sucres, sodas, café au lait,…

-faire de l'exercice physique pour s’oxygéner,

-savoir se reposer et prendre suffisamment de repos.

 

Face à l'épidémie, voici quelques alliés naturels;

 

tlchargementL’ail et l’oignon

L'ail est particulièrement efficace pour lutter contre toutes les formes d'infections. Il agit à la façon d'un antibiotique. Mais contrairement aux antibiotiques usuels, il agit sélectivement sur les microbes. Il s'attaque aux mauvais microbes et ne détruit pas les bons.

Les anciens recommandaient de consommer de l'ail cru pour stimuler les défenses naturelles de l'organisme. Dans tous les cas de refroidissements ou d'infections chroniques, dès l'apparition des premiers symptômes, Ils conseillaient de prendre des gousses d'ail en morceaux et de les avaler comme des comprimés ou de les frotter sur des tranches de pain complet et de les manger ainsi.

Il est possible de faire de même avec l'oignon. Celui-ci riche en quercétine est doté de propriétés antivirales et antibactériennes.

La façon la plus simple de consommer de l’ail et de l’oignon, est d’en ajouter à vos plats cuisinés.

citrons

 

Le Citron

Le citron est un puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les grippes et rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. C'est un puissant bactéricide et un désinfectant naturel. Le jus de citron régule le pH et stimule le système hépatique, sa peau riche en vitamine C aide à évacuer les métaux lourds.

 

Les épices

Les épices sont à utiliser abondamment, elles ont toutes des propriétés fortement bactéricides et antivirales; elles stimulent également le bon fonctionnement du système immunitaire. Les meilleures : la cannelle, le clou de girofle, le curry.

epices

 

Les Fines herbes

Du côté des fines herbes : l'origan, le thym, la sarriette, la sauge.

 

Les champignons

Beaucoup de champignons sont également très actifs, en particulier le Maitake, le Shiitake et les Pleurotes, qui ont des propriétés antivirales, antibiotiques tout en  stimulant les défenses immunitaires de l’organisme.

 

 

pau-darco-flower

 Plantes

Parmi les plantes médicinales nous avons l’Echinacée et le Pau d’Arco, qui stimulent le système immunitaire. Elles devraient être consommées régulièrement, selon les doses recommandées, dès qu'il y à menace d'épidémie.

 

Vitamines et minéraux

Vit C (1000 à 2000 mg par jour), Vit D (2000 UI par jour) , 

Selon le Dr John J. Cannell, M.D. une carence en vitamine D serait responsable de la vulnérabilité de certains groupes de population face aux virus de la grippe ainsi que d'autres affections infectieuses.

En cas d'épidémie, le Dr Julian Whitaker, conseille de 50.000 UI quotidiennement, durant les 7 premiers jours. Ces doses sont pour adultes réduire de moitié pour les enfants de 12 ans et moins. Pour les enfants de moins de 6 ans suivre les recommandations d'un spécialiste ou du laboratoire.

 

Les Huiles essentielles

-En usage externe (prévention et traitement d'appoint)

Huile essentielle (HECT) d’Eucalyptus Officinal  et de Ravensare aromatique (Ravensara aromatica)

Prévention: quelques gouttes au niveau du poignet 2 ou 3 fois par jour.

Traitement d'appoint: doses égales de 10 ml pour adultes et 5 ml pour enfants. En frictions thoraciques et plantaires répétées. 

Ravintsara aromatica(Cinnamomum camphora) ou Ravensare aromatique: 
Très utilisée dans de nombreux cas, l'huile essentielle de ravintsara ou ravensare, originaire de Madagascar, est reconnue pour ses propriétés antivirales et expectorantes. Elle est particulièrement indiquée contre le rhume, les sinusites, la grippe et les bronchites. C'est un tonique très efficace du système immunitaire et nerveux. En outre, l'huile essentielle de ravintsara est dénuée de toxicité, elle ne présente pas de contre-indications particulières et apparaît bien tolérée en usage externe.

 

Ne pas confondre avec le "ravensare anisé" qu'il ne faut jamais utiliser en automédication.

 

-En diffuseur pour purifier l'air de votre habitation

Attention ! Certaines personnes peuvent présenter une allergie à un des composants de ce remède.

En cas d'épidémie de grippe, ou lors d'une affection dans votre foyer, diffusez le mélange suivant:

  • Huile essentielle de citron: 2 gouttes
  • Huile essentielle de ravensare: 2 gouttes
  • Huile essentielle de niaouli: 2 gouttes
  • Huile essentielle d'eucalyptus: 2 gouttes

-En usage interne

Lors d'un début de grippe, boire cette tisane ;

2cc de thym et 2cc de sarriette, 1 bâton de cannelle, 5 clous de girofle, pour 1 litre d’eau. Laisser bouillir 3 minutes et infuser à feu doux, 5 minutes. Filtrez et boire 3 tasses dans la journée. Ajoutez à chaque tasse une cuillère de miel (si possible d'eucalyptus) et 2 gouttes d'huile essentielle de Ravensare aromatica + 2 gouttes d'huile essentielle de citron (ou à défaut le jus entier d'un citron).

En cas d'affection grave on peut ajouter 3 cc de buis.

 

Oligo-éléments

Il est conseillé de prendre également du cuivre (gluconate de cuivre). 1 dose sous la langue, 6 fois par jour. Laisser environ deux minutes sous la langue avant d'avaler.
Attention, il est recommandé par mesure de précaution, de ne pas utiliser en cas de grossesse et d'allaitement.

 

La propolis

La propolis en spray ou sous forme de teinture-mère est un anti-infectieux (antifongique, antiseptique, antibiotique). Elle a de plus un pouvoir anesthésique, cicatrisant et anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire.

 

 

vinaigre

 Le vinaigre des 4 voleurs

La légende de l’invention du vinaigre des quatre voleurs met en scène plusieurs brigands qui détroussent des cadavres pendant une épidémie de peste, sans être eux-mêmes contaminés. Interrogés sur leur résistance, ils répondirent avoir découvert un remède, le fameux « vinaigre des quatre voleurs », qu’ils prenaient quotidiennement.

La composition du remède est variable. Elle est généralement constituée de vinaigre (de vin, de cidre ou autre), dans lequel infusent des plantes ou des épices : absinthe, romarin, sauge, menthe, rue des jardins, lavande, acore odorant, cannelle, girofle muscade, ail, camphre…

 

Le Chlorure de magnésium peut également apporter de bons résultats en cas d'affection grave ou d'épidémie importante.

Diluez un sachet dose de 20g de chlorure de magnésium dans un litre d'eau. 
Prendre les doses suivantes, pour un adulte: 125 ml chaque 6 heures. Pour un cas très grave, prendre la deuxième dose après deux heures et ensuite aux 6 heures.

Pour un Enfant (également aux 6 heures): 4 ans: 100 ml, 3 ans: 80 ml, 2 ans 60 ml 
Moins de 2 ans, pas d'automédication. Consultez un médecin.

 

sauge officinaleRemèdes de bonne réputation : Faire brûler de la sauge dans une pelle rouge.

 

Prière

Psaume 77

 

 

01 Écoute ma loi, ô mon peuple, tends l'oreille aux paroles de ma bouche.

 

02 J'ouvrirai la bouche pour une parabole, je publierai ce qui fut caché dès l'origine.

 

03 Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté ;

 

04 nous le redirons à l'âge qui vient, sans rien cacher à nos descendants : les titres de gloire du Seigneur, sa puissance et les merveilles qu'il a faites.

 

05 Il fixa une règle en Jacob, il établit en Israël une loi, loi qui ordonnait à nos pères d'enseigner ces choses à leur fils,

 

06 pour que l'âge suivant les connaisse, et leur descendance à venir. Qu'ils se lèvent et les racontent à leurs fils

 

07 pour qu'ils placent en Dieu leur espoir et n'oublient pas les exploits du Seigneur mais observent ses commandements.

 

08 Qu'ils ne soient pas, comme leurs pères, une génération indocile et rebelle, génération de coeurs inconstants et d'esprits infidèles à Dieu.

 

09 Les fils d'Éphraïm, archers d'élite, se sont enfuis, le jour du combat :

 

10 ils n'ont pas gardé l'alliance de Dieu, ils refusaient de suivre sa loi ;

 

11 ils avaient oublié ses exploits, les merveilles dont ils furent les témoins.

 

12 Devant leurs pères il accomplit un miracle en Égypte, au pays de Tanis :

 

13 il fend la mer, il les fait passer, dressant les eaux comme une digue ;

 

14 le jour, il les conduit par la nuée, et la nuit, par la lumière d'un feu.

 

15 Il fend le rocher du désert, les désaltère aux eaux profondes ;

 

16 de la roche, il tire des ruisseaux qu'il fait dévaler comme un fleuve.

 

17 Mais ils péchaient encore contre lui, dans les lieux arides ils bravaient le Très-Haut ;

 

18 ils tentaient le Seigneur dans leurs coeurs, ils réclamèrent de manger à leur faim.

 

19 Ils s'en prennent à Dieu et demandent : « Dieu peut-il apprêter une table au désert ?

 

20 Sans doute, il a frappé le rocher : l'eau a jailli, elle coule à flots ! Mais pourra-t-il nous donner du pain et procurer de la viande à son peuple ? »

 

21 Alors le Seigneur entendit et s'emporta, il s'enflamma de fureur contre Jacob, * sa colère monta contre Israël.

 

22 car ils n'avaient pas foi en Dieu, ils ne croyaient pas qu'il les sauverait.

 

23 Il commande aux nuées là-haut, il ouvre les écluses du ciel :

 

24 pour les nourrir il fait pleuvoir la manne, il leur donne le froment du ciel ;

 

25 chacun se nourrit du pain des Forts, il les pourvoit de vivres à satiété.

 

26 Dans le ciel, il pousse le vent d'est et lance le grand vent du midi.

 

27 Sur eux il fait pleuvoir une nuée d'oiseaux, autant de viande que de sable au bord des mers.

 

28 Elle s'abat au milieu de leur camp tout autour de leurs demeures.

 

29 Ils mangent, ils sont rassasiés, Dieu contentait leur envie.

 

30 Mais leur envie n'était pas satisfaite, ils avaient encore la bouche pleine, *

 

31 quand s'éleva la colère de Dieu : il frappe les plus vaillants d'entre eux et terrasse la jeunesse d'Israël.

 

32 Et pourtant ils péchaient encore, ils n'avaient pas foi en ses merveilles.

 

33 D'un souffle il achève leurs jours, et leurs années en un moment.

 

34 Quand Dieu les frappait, ils le cherchaient, ils revenaient et se tournaient vers lui :

 

35 ils se souvenaient que Dieu est leur rocher, et le Dieu Très-Haut, leur rédempteur.

 

36 Mais de leur bouche ils le trompaient, de leur langue ils lui mentaient.

 

37 Leur coeur n'était pas constant envers lui ; ils n'étaient pas fidèles à son alliance.

 

38 Et lui, miséricordieux, au lieu de détruire, il pardonnait ; maintes fois, il retint sa colère au lieu de réveiller sa violence.

 

39 Il se rappelait : ils ne sont que chair, un souffle qui s'en va sans retour.

 

40 Que de fois au désert ils l'ont bravé, offensé dans les solitudes !

 

41 De nouveau ils tentaient Dieu, ils attristaient le Saint d'Israël.

 

42 Ils avaient oublié ce jour où sa main les sauva de l'adversaire.

 

43 Par ses signes il frappa l'Égypte, et le pays de Tanis par ses prodiges.

 

44 Il transforme en sang l'eau des fleuves et les ruisseaux, pour qu'ils ne boivent pas.

 

45 Il leur envoie une vermine qui les ronge, des grenouilles qui infestent tout.

 

46 Il livre les récoltes aux sauterelles et le fruit de leur travail aux insectes.

 

47 Il ravage leurs vignes par les grêlons et leurs figuiers par le gel.

 

48 Il abandonne le bétail à la grêle et les troupeaux à la foudre.

 

49 Il lâche sur eux le feu de sa colère, indignation, fureur, effroi, * il envoie des anges de malheur.

 

50 Il ouvre la route à sa colère, il abandonne leur âme à la mort, * et livre leur vie à la peste.

 

51 Il frappe tous les fils aînés de l'Égypte, sous les tentes de Cham, la fleur de sa race.

 

52 Tel un berger, il conduit son peuple, il pousse au désert son troupeau.

 

53 Il les guide et les défend, il les rassure ; leurs ennemis sont engloutis par la mer.

 

54 Il les fait entrer dans son domaine sacré, la montagne acquise par sa main.

 

55 Il chasse des nations devant eux, il délimite leurs parts d'héritage * et il installe sous leurs tentes les tribus d'Israël.

 

56 Mais ils bravaient, ils tentaient le Dieu Très-Haut, ils refusaient d'observer ses lois ;

 

57 ils déviaient comme leurs pères, ils désertaient, trahissaient comme un arc infidèle.

 

58 Leurs hauts lieux le provoquaient, leurs idoles excitaient sa jalousie.

 

59 Dieu a entendu, il s'emporte, il écarte tout à fait Israël ;

 

60 il quitte la demeure de Silo, la tente qu'il avait dressée chez les hommes ;

 

61 il laisse capturer sa gloire, et sa puissance par des mains ennemies.

 

62 Il livre son peuple à l'épée, contre son héritage, il s'emporte :

 

63 le feu a dévoré les jeunes gens, les jeunes filles n'ont pas connu la joie des noces ;

 

64 les prêtres sont tombés sous l'épée, les veuves n'ont pas chanté leur lamentation.

 

65 Le Seigneur, tel un dormeur qui s'éveille, tel un guerrier que le vin ragaillardit,

 

66 frappe l'ennemi à revers et le livre pour toujours à la honte.

 

67 Il écarte la maison de Joseph, ne choisit pas la tribu d'Éphraïm.

 

68 Il choisit la tribu de Juda, la montagne de Sion, qu'il aime.

 

69 Il a bâti comme le ciel son temple ; comme la terre, il l'a fondé pour toujours.

 

70 Il choisit David son serviteur ; il le prend dans les parcs à moutons ;

 

71 il l'appelle à quitter ses brebis * pour en faire le berger de Jacob, son peuple, d'Israël, son héritage.

 

72 Berger au coeur intègre, sa main prudente les conduit.

 

 

Christophe Limayrac - Guérisseur Rebouteux

5 rue aux vanniers, 78490 GALLUIS

Tel: 06 35 56 50 89