Si bon dodo, bon boulot !

 baby-1158889 640

Sommeil et scolarité sont étroitement liés. Les troubles du sommeil entrainent de fortes perturbations dans l’apprentissage. Si nous en avons tous conscience, il existe cependant encore des idées fausses qui circulent, notamment à propos de la semaine des 4 jours et des horaires de coucher.

Si à l’âge adulte, la mauvaise qualité du sommeil à un retentissement non négligeable sur l’activité professionnelle. Chez l’enfant, les troubles du sommeil perturbent aussi leur scolarité, parfois de façon très conséquente. Sans un sommeil réparateur, de par sa qualité et sa durée, les performances diminuent, l’attention est moins bonne et le risque d’accident augmente rapidement.

Pour un bon sommeil, un enfant doit être rassuré et le coucher doit s’entourer d’un rituel. Mais la régularité des horaires et le temps de sommeil jouent également un rôle essentiel. C’est précisément pourquoi l’instauration de la semaine de 4 jours n’est pas une excellente idée, comme le démontrent les études menées depuis l’expérimentation de cette formule dans les écoles. S’il est logique de penser que regrouper le travail scolaire sur 4 jours devrait permettre aux enfants de se reposer davantage puisqu’ils disposent alors de 3 jours de pour récupérer. Dans les faits, il en est tout autre ; ce rythme scolaire est en décalage avec le rythme biologique : il crée des cassures de rythme. Et finalement, les journées sont trop longues et trop fatigantes (baisse de vigilance, de performance, absentéisme, …), les couchers sont plus souvent tardifs et le rythme est beaucoup plus irrégulier. Les enfants récupèrent donc moins bien que s’ils travaillaient un jour de plus. Le plus important est donc bien la régularité du rythme veille/sommeil.

students-1177710 640

Pour faciliter le sommeil ;

Evitez les jeux vidéo

Evitez les tablettes ou smartphones

La lecture d’un livre est favorable à l’endormissement

Pour les plus petits, la lecture d’une histoire par les parents, est à installer dans une routine.

Pour les petits bouts résistants au sommeil, je recommande le livre « Le lapin qui veut s’endormir »

Plantes favorisant le sommeil ;

Coquelicot  coquelicot

Houblon Houblon

Valériane valériane

Passiflore passiflore

Aubépine aubépine