Magnétisme,Énergie, Prâna, Chi, Ki, QI, …, Késako ?

magnetisme-energie-qi-Christophe-Limayrac-magnetiseur

 

Ces différentes appellations issues des Médecines Traditionnelles Asiatiques, portent parfois à confusion, si bien qu’il arrive fréquemment au novice d’en perde son Latin ( ce qui n’aide en rien à la compréhension ) et de ne plus rien comprendre à cette médecine énergétique.

 

Afin d’apporter un peu d’éclaircissement, nous allons détailler ici quelques-unes de ces appellations ;

 

Tout d’abord, pour mettre tout le monde d’accord, souvenons-nous de cette citation d’Einstein « tout est Énergie ». Et oui si ces différentes désignations existent, c’est qu’elles viennent de traditions linguistiques et géographiques divergentes, mais il ne s’agit que d’une et seule même énergie.

 

Partant de ce principe, la Médecine Traditionnelle Asiatique (M.T.A), considère que tout le monde matériel (vous, moi, la nature, …), est essentiellement le fruit des divers mouvements du Qi (énergie, souffle vital).

 

Ainsi, la M.T.A considère que si l’énergie, le Qi, circule de façon harmonieuse, le corps s’en trouve équilibré et en bonne santé. A contrario, si la circulation du Qi est perturbée, ou bloquée, des troubles (maladies) peuvent alors apparaitre.

 

C’est selon, cette considération, que le thérapeute veillera à travailler de façon préventive, afin de par son anticipation, préserver la libre circulation du Qi, plutôt que de travailler de façon curative, une fois le déséquilibre installé.

 

D’ailleurs, il est dit que dans la Chine antique, les médecins n’étaient réglés de leurs consultations que si le patient restait en bonne santé, et si par malheur celui-ci tombait malade, le médecin se devait de pratiquer son art gracieusement.

 

4 sortes d'énergies

 

D’après la M.T.A il y aurait quatre types de Qi circulants en nous, avec pour chacun d’eux une fonction physiologique bien distincte.

 

L’énergie originelle, nous est transmise par nos parents lors de la conception. Cette énergie (Σ) est le moteur de la vie, elle est stockée dans les reins, et circule dans tout le corps pour stimuler les organes. Cette Σ originelle, n’est pas illimitée, et elle ne cesse de diminuer tout au long de notre vie.

 

L’énergie essentielle, cette énergie bien connue des pratiquant de Yoga, ou encore de Qi Gong et autres thérapeutes en énergétique, se forme dans la poitrine par le souffle de la nature, aspiré par les poumons. Cette énergie à pour source, la respiration et l’alimentation. Stockée dans les poumons, elle circule dans tout le corps via le cœur et les vaisseaux sanguins.

 

L’énergie nourrissante, provient de notre alimentation et de notre hydratation. C’est l’estomac et la rate qui transforme cette Σ contenue dans la nourriture et l’eau absorbés, pour la faire circuler dans tout le corps, par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins et du sang, afin de nourrir le corps.

 

L’énergie défensive, est de l’énergie provenant des reins pour réchauffer et défendre l’organisme. Ce Qi lutte contre les énergies perverses et protège le corps, il adoucit les organes, humecte la peau et les poils, protège l’épiderme contre les agressions extérieures, contrôle la dilatation et la contraction des pores de la peau, et régule la température du corps.

 

Ces quatre types d’énergies, nous permettre de comprendre que si tout est énergie, tout est également organisation et harmonisation. Nous pouvons bien voir dans cette approche que malgré le fait qu’il n’y ait qu’une seule énergie, celle-ci peut par la diversité de ses sources, être stockée en différentes parties de notre organisme, et être attribuée à de nombreuses fonctions.

 

Dans un souci de compréhension, nous avons volontairement éviter les notions de Yin et de Yang, qui pour nous occidentaux ne sont pas toujours facile à comprendre. Mais ceci sera l’occasion d’un nouvel article.

Christophe Limayrac

Guérisseur Magnétiseur