5 Conseils pour éviter les interactions entre vos traitements médicaux et votre alimentation

 

Medicaments

 

StopCafé
Le Café tu éviteras

Le café peut interagir avec certains antibiotiques (Quinolones), ceux-ci ayant pour effet de retarder son élimination par le foie, pouvant de ce fait entrainer un excès de caféine dans le sang !

Il en va de même avec les traitements contre l’asthme et les bronchopneumopathies, contenant de la théophylline !

Il est donc recommandé de fortement réduire sa consommation de café, thé, ou boisson à base de cola, pendant la durée du traitement, afin d’éviter les désagréments.

StopAlcool
D’alcool tu t’abstiendras

De manière générale l’alcool est à éviter, mais plus particulièrement lors des traitements médicaux, où il est totalement proscrit, notamment avec anxiolytiques, les analgésiques, les antitussifs à base de codéine ou de tramadol, ainsi qu’avec les antidépresseurs et les médicaments antiallergiques.

La consommation d’alcool, peut également augmenter les effets de certains anticoagulants et augmenter ainsi le risque d’hémorragie.

StopVitK
La vitamine K tu limiteras

Si vous prenez un traitement anticoagulant oral, modérez les légumes riches en vitamines K, tels que les choux, choux-fleurs, brocolis, épinard, qui peuvent en réduire les effets et augmenter les risques de thrombose.

 

StopLait
Le Lait au veau tu laisseras

Les laitages de vaches sont à proscrire, aux bénéfices des laitages de chèvres ou de brebis, voire de jument.

Certains antibiotiques de la famille des cyclines, notamment utilisés dans les traitements de l’acné, des infections respiratoires et urinaires, ne font pas bon ménage avec les produits laitiers (lait, fromage, yahourts, …), ceci en raison du calcium qui réduit plus ou moins leur action. Eviter les produits laitiers dans les deux heures qui suivent la prise de votre traitement.

StopPamplemousse
De pamplemousse tu ne boiras

Le jus de pamplemousse peut interagir avec de nombreux médicaments, aussi il vous faudra être extrêmement vigilant, dans les cas de traitements contre le cholestérol, ou le rejet de greffe. Ce jus peut selon les cas, soit réduire les effets des traitements, soit en augmenter l’action. Aussi par précaution, ce fruit sera à proscrire de toute alimentation en cas de traitements médicaux.

 

Christophe Limayrac-logo

Guérisseur - Rebouteux

5 rue aux vanniers, 78490 Galluis