5 Conseils pour éviter les interactions entre vos traitements médicaux et votre alimentation

 

Medicaments

 

StopCafé
Le Café tu éviteras

Le café peut interagir avec certains antibiotiques (Quinolones), ceux-ci ayant pour effet de retarder son élimination par le foie, pouvant de ce fait entrainer un excès de caféine dans le sang !

Il en va de même avec les traitements contre l’asthme et les bronchopneumopathies, contenant de la théophylline !

Il est donc recommandé de fortement réduire sa consommation de café, thé, ou boisson à base de cola, pendant la durée du traitement, afin d’éviter les désagréments.

StopAlcool
D’alcool tu t’abstiendras

De manière générale l’alcool est à éviter, mais plus particulièrement lors des traitements médicaux, où il est totalement proscrit, notamment avec anxiolytiques, les analgésiques, les antitussifs à base de codéine ou de tramadol, ainsi qu’avec les antidépresseurs et les médicaments antiallergiques.

La consommation d’alcool, peut également augmenter les effets de certains anticoagulants et augmenter ainsi le risque d’hémorragie.

StopVitK
La vitamine K tu limiteras

Si vous prenez un traitement anticoagulant oral, modérez les légumes riches en vitamines K, tels que les choux, choux-fleurs, brocolis, épinard, qui peuvent en réduire les effets et augmenter les risques de thrombose.

 

StopLait
Le Lait au veau tu laisseras

Les laitages de vaches sont à proscrire, aux bénéfices des laitages de chèvres ou de brebis, voire de jument.

Certains antibiotiques de la famille des cyclines, notamment utilisés dans les traitements de l’acné, des infections respiratoires et urinaires, ne font pas bon ménage avec les produits laitiers (lait, fromage, yahourts, …), ceci en raison du calcium qui réduit plus ou moins leur action. Eviter les produits laitiers dans les deux heures qui suivent la prise de votre traitement.

StopPamplemousse
De pamplemousse tu ne boiras

Le jus de pamplemousse peut interagir avec de nombreux médicaments, aussi il vous faudra être extrêmement vigilant, dans les cas de traitements contre le cholestérol, ou le rejet de greffe. Ce jus peut selon les cas, soit réduire les effets des traitements, soit en augmenter l’action. Aussi par précaution, ce fruit sera à proscrire de toute alimentation en cas de traitements médicaux.

 

Christophe Limayrac-logo

Guérisseur - Rebouteux

2Bis rue du Noyer, 28210 FAVEROLLES

 

Dépression liée au confinement, dépression saisonnière, ou encore dépression liée changement d’heure …

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 2

1-Alimentation & dépression

Même s’il n’existe pas réellement d’aliments antidépresseurs, (excepté les biscuits de la joie*, de Ste Hildegarde), il a été scientifiquement prouvé que certains d’entre eux pouvaient cependant réduire les phénomènes inflammatoires, qui favorisent le développement de certaines maladies physiques et psychiques (dépression, bipolarité, schizophrénie, …).

Aussi un réglage alimentaire orienté vers un régime dit « méditerranéen », peut être conseillé pour ses qualités nutritives et digestives, qui sans épaissir les humeurs n’affectent pas le moral. Aussi il est recommandé de consommer très régulièrement des aliments naturels ; tomates, huile d’olive, légumes verts, amandes, noix, poissons gras et fruits, …, le tout accompagné d’une hydratation (à l’eau pure) suffisante, s’avèrent être bon pour la santé, tant physique que mentale.

A contrario, il est plutôt déconseillé de chercher à noyer votre dépression avec des aliments transformés, riches en graisses saturées et en sucres, ou encore cafés, sodas, laitages, qui surchargent et encrassent vos humeurs.

*Pour les amateurs de pâtisseries, voici la recette des biscuits de la joie de Sainte Hildegarde.

- 500 gr de farine d'épeautre bio
- 4 jaunes d'œufs
- 3 gr de sel
- 180 gr de beurre
- 140 gr de sucre de canne
- 70 gr de miel
- 30 gr d'épices pour biscuit de la joie, (pour 100 g d'épices de la joie il faut 45g de cannelle, 45 g de muscade et 10g de clou de girofle en poudre mais ces épices existent en mélange dans tous les magasins dédiés à Ste Hildegarde et ça revient moins cher de les acheter tout préparés). 

Faire fondre doucement le beurre, y ajouter le miel, le sucre, les jaunes d'œufs, le sel, la farine. Pétrir la pâte, l'étaler sur un plan fariné, y découper les biscuits à l'emporte-pièce. Cuire 10 à 12 minutes en surveillant afin de ne pas trop cuire. Dégustez aux pauses-cafés d'épeautre ou à tout moment de la journée ! 

 

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 6

2-Sommeil & dépression

Vous l’aurez peut-être déjà remarqué, l’humeur et le sommeil sont étroitement liés. Une bonne gestion des émotions, passe indéniablement par un sommeil de qualité, et une bonne qualité de sommeil tient à une bonne gestion des émotions. Comme un cercle qui pourrait être soit vertueux, soit vicieux ? Aussi en cas de troubles du sommeil, n’hésitez pas à rapidement vous faire aider par un thérapeute, les solutions naturelles sont nombreuses ; relaxation, méditation, sophrologie, hypnose, magnétisme, lithothérapie, homéopathie, phytothérapie…

 

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 5

3-Lumière & dépression

Ce n’est pas pour rien si Charles Aznavour nous chantait de son vivant « la misère est moins pénible au soleil »., et nous avons tous pu constater les effets du manque de luminosité sur notre humeur.

La lumière naturelle vient stimuler la production de neurotransmetteurs, dont la sérotonine qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur. Pour cette raison, pendant les saisons d’automne et d’hiver, il est conseillé, autant que possible, de s’exposer aux doux rayons du soleil au moins trente minutes par jour. Pour ceux qui ne pourraient pas s’exposer directement au soleil, sachez qu’il existe dans le commerce des lampes de luminothérapie, qui diffusent une lumière blanche proche du spectre lumineux, et qui peuvent avoir un effet positif.

 

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 4

4-Activité physique & dépression

Pour gérer au mieux votre humeur, marchez, courrez, pédalez, sautez, nagez, …

Les bénéfices de la pratique d’une activité physiques sont nombreux. Elle exerce une action protectrice contre le stress oxydatif lié à l’inflammation, et provoque la sécrétion d’endorphines, hormones du bien-être, d’autre part, l’activité physique à un impact bénéfique sur les réseaux neuronaux, tant par ses bienfaits liés à l’oxygénation cérébrale, que par la stimulation des facteurs de croissance des neurones.

Il est fortement recommandé de pratiquer quotidiennement, au moins trente minutes d’activité physique, si possible en plein air pour optimiser l’oxygénation, et pourquoi pas combiner avec votre exposition à la lumière du jour.

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 3

5-Emotions & dépression

Et si apprendre à gérer ses émotions devenait facile…

Si la dépression est parfois due à une santé fragile, elle est souvent la conséquence d’une accumulation de facteurs de stress ou d’adversité, qui sont eux-mêmes générés par une mauvaise gestion des émotions. La pleine conscience de ses réactions émotionnelles, et de la gestion du stress, permet de développer des ressources pour mieux faire face aux situations peu agréables. Une pratique régulière de la psychologie positive, accompagnée d’auto-soins de magnétisme, vous permettra de mettre la main sur vos émotions afin de mieux gérer vos humeurs et rester ainsi avec un moral à toutes épreuves.

Ici encore les moyens naturels pour gérer ses émotions sont nombreux ; magnétisme, hypnose, sophrologie, cohérence cardiaque, EFT, méditation, yoga, tai-chi, fleurs de Bach (Rescue)…

 

5-conseils-depression-limayrac-christophe-guerisseur 1

 

 

Christophe Limayrac-logo-transparent

 Magnétiseur & Hypnothérapeute

2Bis rue du Noyer, 28210 FAVEROLLES

Tel : 06.35.56.50.89

10 ASTUCES POUR BOOSTER VOTRE MOTIVATION

Motivation-hypnose-guerisseur-Limayrac

Même si vous vous levez avec détermination, celle-ci a peut-être tendance à s’estomper au cours de la journée. Un train raté, une incompréhension entre collègues, un portefeuille perdu… Il suffit parfois d’un de ces moments stressants et désagréables pour que toute notre positivité s’envole.

Le fait de se rapprocher (même juste un peu) de nos objectifs peut cependant être une bonne source de motivation. Et des petits actes ou habitudes peuvent nous y aider.

Alors concentrez-vous sur ceux-ci :

1. Ne vous laissez pas envahir par la négativité

Il n’est pas toujours possible de s’entourer uniquement de personnes positives. Apprenez à observer les personnes frustrées ou énervées, sans vous laisser envahir par leurs émotions. Si vous vous rendez compte que vous en faites partie, ne vous laissez pas non plus envahir par votre propre négativité. Essayez de comprendre les pensées que vous avez, afin de pouvoir les échanger pour des phrases qui vous tireront vers le haut.

2. Préparez-vous à l’avance

Si vous souhaitez bouger plus, préparez vos affaires de sport la veille. Vous serez sûrement plus motivé pour aller faire du sport en vous levant si elles sont déjà prêtes. Si vous voulez manger un repas sain, peu calorique, pendant votre pause déjeuner, préparez votre repas le soir pour le lendemain. Comme cela, pas de risque de bifurquer vers une pizza une fois le déjeuner arrivé !

3. Faites une pause méditation

Pour une meilleure concentration, il est généralement conseillé de faire des petites pauses régulièrement, et ce petit travail de l’esprit pourrait vous aider à vous libérer de vos pensées néfastes afin d’être plus productif. Il est bon de faire 20 minutes de pause après un maximum de 70 minutes d’intense concentration. Méditez à tout moment, pratiquez des méditations actives ou passives, en pleine conscience. Détendez-vous en marchant, au repos ou même pendant que vous déjeunez, avec de courtes méditations de 3 à 10 minutes.

4. Parlez-vous gentiment

Parmi le premier des quatre accords Toltèque nous trouvons ; « que ta parole soit impeccable », et ce n’est pas un hasard. Notre façon de penser affecte ce que nous ressentons. Pour vous sentir motivé au cours de la journée, parlez-vous avec un langage positif et bienveillant. Si, par exemple, vous vous laissez tenter par un paquet de gâteaux, au lieu de penser « Je suis une grosse vache, je suis trop faible, je n’y arriverai jamais », remplacez ces pensées par « Je fais de mon mieux. J’ai cédé à la facilité, mais ce n’est pas mon véritable plaisir. Mon véritable plaisir est de mincir, désormais, je m’engage à avoir une alimentation plus saine, qui me permet de prendre plaisir à mincir. »

5. Buvez suffisamment d’eau

Votre corps est composé d’environ 60% d’eau ! En consommer régulièrement au cours de la journée permet de se sentir mieux et d’être plus efficace au travail ou dans les autres tâches du quotidien. Ce n’est pas seulement lorsque vous faites de l’activité physique que vous devriez vous hydrater. Il est recommandé de boire au moins 2 litres par jour, selon le Programme national nutrition santé (PNNS). Le meilleur moyen de contrôler votre consommation d’eau quotidienne, est de prendre votre bouteille avec vous dès le matin et de la terminer avant de vous coucher le soir.

6. Dormez suffisamment

C’est normal de se sentir un peu ronchon après une nuit difficile… Le sommeil joue un rôle à la fois dans la récupération physique, mais aussi mentale. Il contribue à l’équilibre des hormones et à la régulation de l’humeur et de l’appétit. Selon le Programme national nutrition santé (PNNS), un adulte devrait dormir entre 7 et 8 heures pour permettre au corps de mieux récupérer et réduire les risques de surpoids.

7. Faites une to-do list

En début de journée établissez une liste de toutes les choses que vous désirez accomplir. Essayez de vous limiter à ce qui est faisable, afin de ne pas vous mettre en échec ! Le fait de noter les choses que l’on doit faire et de les barrer au cours de la journée apporte une sensation de réussite et d’accomplissement personnel. Ce qui nous motive à continuer à être efficace.

8. Focalisez-vous sur des mini-objectifs

Maintenant que vous avez pour habitude de noté toutes les petites choses concrètes que vous avez à faire, focalisez-vous sur ce que vous souhaitez atteindre sur le long-terme. Que pouvez-vous faire au cours d’une journée pour vous en rapprocher ? Décidez de ne pas vous mettre en colère, ou de ne pas manger de sucreries, ... des choses simples qui ne sont pas toujours si évidentes. Mais en vous focalisant dessus, vous pourrez accroître votre volonté.

9. Écoutez une musique qui vous booste

Prendre les transports en commun, rester coincé dans les bouchons, ou aller courir paraît nettement moins pénible avec de la musique. En activant le système nerveux sympathique du corps, la musique améliore l’endurance physique et mentale et elle éloigne notre attention des aspects négatifs de ce que nous faisons.

10. Observez votre propre progression

Il est parfois difficile de faire abstraction des autres, surtout avec l’utilisation des réseaux sociaux. Rappelez-vous que nous avons tous des corps différents et des vies différentes. Il est inutile de comparer vos résultats actuels avec ceux de quelqu’un d’autre, la seule comparaison que vous devez faire est avec vous-même. Pour préserver votre volonté, regardez plutôt le chemin que vous déjà parcouru et la direction dans laquelle vous allez. Sachez apprécier chaque petit pas, chaque petit effort, car au final ce sera la somme de tous ces petits pas, et de tous ces petits efforts, qui vous aura permis d’atteindre votre objectif.

 

Christophe Limayrac

Guérisseur & Hypnothérapeute

 

 

 

4 STRATEGIES POUR BOOSTER SA VOLONTE

Volonte mincir-guerisseur-hypnose-Limayrac

Quel que soit l’objectif à atteindre, ou la nouvelle habitude que l’on cherche à installer dans notre vie, que l’on cherche à obtenir une guérison, une performance ou une libération, la volonté est toujours une clé incontournable de la réussite.

3 choses à savoir sur la volonté

  1. La volonté est un effort conscient grâce auquel nous arrivons à faire une chose, pour atteindre un objectif.
  2. Lorsqu'il s'agit de faire des choix sains, la volonté seule n'est pas toujours fiable. Elle est impactée par les décisions que nous avons déjà prises, ainsi que par nos humeurs (fatigue, distraction, environnement ...).
  3. Certaines stratégies réduisent le besoin volonté pour faire des choix sains (voir ci-dessous) et nous aider à rester orienté dans la bonne direction.

Comment faire pour booster sa volonté ?

Parmi ces stratégies, choisissez-en une pour faire des choix plus cohérent avec votre objectif et ainsi moins dépendre de votre seule volonté.

  1. Définissez votre ligne directrice. Décidez à l’avance comment agir dans certaines situations (de manière réaliste !) pour ne plus y réfléchir ensuite. Dans le cadre de l’amincissement, par exemple, vous pourriez décider de manger systématiquement un fruit par repas ou changer son trajet pour éviter la boulangerie vous évite ainsi de mobiliser votre énergie. Dans le cadre de l’arrêt du tabac vous pouvez décider de mettre en place de nouvelle routine, contournant ainsi les appels à de la cigarette.
  2. Compliquez-vous les choix « moins sains et/ou trop facile ». Plus c’est compliqué, moins vous le ferez. Débarrassez-vous des paquets de cigarette, des briquets et autres systèmes d’allumage, ainsi la tentation s’en trouvera réduite. Congelez les restes de gâteaux, ils seront plus difficiles à déguster ! Créez aussi des situations où le choix le plus sain nécessite moins d’efforts.
  3. Modifiez votre environnement. La vue, les sons ou l’odeur ont un impact sur vos actions. Des chocolats ou gâteaux qui restent en évidence dans la cuisine, c’est vous obliger à faire preuve de volonté permanente pour y résister ! Alors faites les disparaitre de votre vue en les rangeant au fond d’un placard, où ils deviendront invisibles et beaucoup moins accessible, idem pour le tabac et l’alcool.
  4. Associez un plaisir à chaque nouvelle tâche, et faites-en une nouvelle habitude. Associez plaisirs et obligations : ce que vous « devez faire » demande moins de volonté si c’est associé au plaisir de faire ce que vous aimez. Par exemple, écoutez votre musique préférée pendant votre séance de marche quotidienne, peut rendre ce moment tellement plus motivant !

 

Christophe Limayrac

Guérisseur & Hypnothérapeute